Qu’est ce que la Méditation laïque ?

Une des conséquences positives de la mise en lumière de la pratique de la Méditation est que certaines fausses idées se dissolvent. Non, ce n’est pas une démarche ésotérique empreinte de mysticisme et cela ne va pas non plus de paire avec une approche religieuse. Mais alors, qu’est-ce que la Méditation ?

Ce qu’est la Méditation

La connaissance que nous avons de nous-mêmes est limitée au faire : penser, créer, imaginer, projeter, travailler, se cultiver, bouger… La Méditation propose simplement de se découvrir sous un angle différent en s’arrêtant et en fermant les yeux. Si simple et tellement puissant ! Comment ne pas y avoir pensé soi-même avant ? Par l’entraînement à un état modifié de conscience volontaire induisant le silence, la tranquillité et la paix, il va être possible d’observer le corps-esprit. Ce fabuleux véhicule revêt un fonctionnement précis au même titre qu’il est naturel pour le chien d’aboyer et pour le chat de miauler. À la différence que le programme qui régit l’être humain est le plus élaboré du règne animal. Son apparente complexité dilue l’individu dans une mauvaise vision, de la même façon qu’avec la planète terre : Avant que Galilée avance l’hypothèse qu’elle soit ronde, l’humanité croyait que celle-ci était plate. La Méditation représente, sur le plan existentiel, l’outil indispensable qu’est la longue vue pour un astronome.

Dans quel but ?

Il y a de nombreuses conséquences positives, validées par la science, au fait d’emprunter ce chemin sciemment comme, par exemple, être moins sensible au stress, disposer d’une meilleure écoute et concentration, induire un vieillissement cellulaire plus lent, renforcer le système immunitaire… Cependant, ce qui est essentiel ne sont pas les conséquences, superflues au regard des possibilités qu’offrent la Méditation, mais les raisons de leurs bienfaits : apprendre à se connaître vraiment ! Découvrir la Vérité essentielle revient à résoudre le mystère existentiel, sans lequel, en plus de la souffrance inhérente à la vision duale, il reste cette sensation de vide. La bonne nouvelle est que cette possibilité de sortir du « sommeil » n’a jamais été aussi tangible qu’aujourd’hui, car, ce qui est nouveau dans ce paradigme multimillénaire est que l’individu, du fait de son développement cognitif, a maintenant la maturité de le réaliser à une grande échelle.

La Méditation, un outil scientifique

Cet outil d’observation revêt un caractère scientifique puisqu’il ne s’agit pas de croire mais de voir par soi-même la Vérité essentielle. Celle-ci ne peut être comprise parce qu’elle se trouve au-delà des limites de la logique de l’esprit, du langage, de la même façon que le pourquoi de la rondeur de la terre ou du caractère mouillé de l’eau ne peut être expliqué. Ce constat est vrai pour tout ce qui concerne la nature dont l’être humain est une extension. La Méditation est l’outil qui permet d'appréhender de manière scientifique, sur la base d’un processus précis, la réalité au-delà des apparences.

La Méditation laïque

Parler de Méditation laïque est une forme de pléonasme. Dès que des dogmes ou croyances y sont attachés cela demande de rompre l’état induit par la pratique pointant que tout est déjà là pour, à nouveau, se servir du processus de pensée afin de croire ou d’essayer de comprendre pourquoi ? Mais voilà, force est de constater qu’il est facile de s’égarer parce que il est naturel de se référer à ses pensées, ressentis et par voie de conséquence au faire : la matrice. Il est alors aisé d’attendre que quelque chose se passe alors que la Méditation est, par essence, l’expérience de la non-expérience. En préciser l’aspect laïc reviendrait à en faire de même avec la science. Par la même, il n’y a pas des méditations mais une Méditation qui est un moyen et un but à la fois, seuls les chemins permettant d’accéder au message sont multiples.

 

© La Méditation Guidée, Gaël Brajeul tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *